du 22/05 au 10/07/2021 > Thomas Henriot, Home > solo show

L’exposition réunit une sélection d’œuvres réalisées de mars 2020 à avril 2021, à Marseille, France et à La Havane, Cuba. Cette période dans le monde a aussi marqué les artistes et influencé leur création. HOME, la maison de Thomas Henriot se trouve à Marseille en France et à La Havane à Cuba.

Au printemps 2020, les règles strictes de confinement en France ne permettent pas à l’artiste de travailler des heures dans l’espace public. Dessinateur insatiable, catalyseur du monde qui l’entoure, Thomas Henriot nous livre des pièces inédites de sa maison à l’image d’un intérieur universel.

La mélodie des objets saisie par le trait de l’artiste nous apaise, nous rassure, tout en nous ouvrant des fenêtres sur le monde.

Puis les frontières réouvrent, Thomas Henriot s’envole pour rejoindre sa famille cubaine. La Havane retrouvée, écrin du travail de l’artiste initié depuis une dizaine d’années à Cuba, l’artiste part en quête des espaces extérieurs encore praticables de la ville, avide de ce souffle qui le fait vibrer dans la rue et nous ouvre les portes d’un monde intérieur.  

Thomas Henriot nous livre une Œuvre profonde et se livre en nous invitant dans son intimité. Le projet scénographique enlacera le public avec le trait de Thomas Henriot nourrit de symboles vernaculaires, d’architectures ou de paysages végétaux. L’objectif est d’inviter le spectateur à un voyage dans l’univers de cet artiste complet.
Au travers de sa palette à l’encre de chine et aux encres de couleurs le spectateur rêve et s’interroge sur les possibilités plastiques et plasmiques du dessin. 

Repères biographiques 

1980 Naissance à Besançon, France

2003 Diplômé de L’ISBA, félicitations du jury, Besançon, France

2005 Résidence en Chine, techniques de l’encre de chine

Publications

Thomas Henriot, Une nuit à La Havane, éditions Lord Byron

Thomas Henriot, La Couleur de l’été, éditions Dragon Prod

Bouche à oreille, Jacques Montredon, éditions Cêtre
L’homme s’écrit noir sur blanc, éditions La Sorbonne, Paris Racine
Nô, Jacques Montredon, éditions Cêtre